Mauritanie : Informations utiles et conseils de voyage

La Mauritanie est un des pays les plus difficile d'accès à tous les niveaux : sécheresse, progression du désert, pauvreté, politique de tradition nomade imprévisible... Les touristes ne sont pas spontanément attirés par ce pays des mystères. Derrière tous ces obstacles vous découvrirez un pays attachant avec ses paysages lunaires désertiques, son architecture saharienne ancienne, ses peintures rupestres au rythme lent de vos jambes ou des dromadaires... Ainsi vous rencontrerez des nomades qui vous inviterons chaleureusement à partager le thé sous leur tente... La Mauritanie, un pays qui dérange, qui intrigue, qui hypnotise.

Quand et comment partir

  • La Mauritanie est un des pays les plus difficile d'accès à tous les niveaux : sécheresse, progression du désert, pauvreté, politique de tradition nomade imprévisible... Les touristes ne sont pas spontanément attirés par ce pays des mystères. Derrière tous ces obstacles vous découvrirez un pays attachant avec ses paysages lunaires désertiques, son architecture saharienne ancienne, ses peintures rupestres au rythme lent de vos jambes ou des dromadaires... Ainsi vous rencontrerez des nomades qui vous inviterons chaleureusement à partager le thé sous leur tente... La Mauritanie, un pays qui dérange, qui intrigue, qui hypnotise.
  • Prévisions météorologiques pour les autres villes mauritanienne.
  • Le plus simple est d'entrer en Mauritanie par la voie aérienne. Des vols directs relient Paris à Nouakchott, la capitale..
    Par la voie terrestre, ce sera long et semé d'embuches. Pour circuler en Mauritanie, il y a les taxis-brousse ou les camions qui circulent entre les principaux points du pays. Vous pouvez également louer une voiture accompagné d'un guide mais cela coûte très cher. Les routes ne sont pas toujours très bonnes, les trajets n'en sont que plus longs. Il est important de connaître le désert, les vents et même les marées si vous souhaitez vous aventurer seul en mauritanie.

Informations pratiques

  • Monnaie locale : La monnaie locale est l'ouguiya (MRO); le taux de change est de 363 ouguiyas pour 1 euro.
  • Argent : La Mauritanie est le pays le plus cher d'Afrique de l'Ouest. Munissez vous d'espèces parce que les cartes de crédits sont rarement acceptées et les distributeurs de billets sont quasiment inexistants. Pour changer de l'argent, il y a le marché noir (mais il faut être tenace !) ou la banque principale de l'aéroport et les grands hôtels. Vous pouvez laisser un pourboire de 10% dans les restaurants, les hôtels et les taxis.
  • Langues :La langue officielle est l'arabe. Le hassaniya, le pulaar, le soninké, l'hassaniya, le wolof et le français sont utilisés également.
  • Décalage horaire :Enlevez1 heure en hiver et 2 heures en été.
  • Formalités : vous devez être en possession de votre passeport valable encore six mois après votre retour et d'un visa obtenu auprès du consulat mauritanien. Vous devrez pouvoir justifier d'un titre de transport aller/retour ou de continuation.
  • Santé : le vaccin contre la fièvre jaune n’est plus obligatoire pour entrer en Mauritanie mais il est toutefois indispensable. Les vaccins contre le tétanos, la poliomyélite, la diphtérie, la méningococcie, la fièvre typhoïde, l’hépatite A et B sont également très fortement recommandés. Il est possible que l'on vous demande votre carnet de vaccination international. Prenez vos précautions contre le paludisme surtout pour la région du fleuve Sénégal et prévoyez une trousse à pharmacie avec l'indispensable nécessaire.
  • Télécommunications : vous aurez accès à internet dans les cybercafés et au téléphone dans les téléboutiques uniquement dans les grandes villes.

Hébergement, hôtels et repas

  • Mis à part dans la capitale, à Atar et à Chinguetti où vous trouverez un large panel d'hôtels (tous les prix et tous les conforts), ils sont plutôt rares. Vous pourrez loger dans des tentes traditionnelles au bord des routes goudronnées. En brousse, adressez vous au chef du village qui se fera certainement un plaisir de vous accueillir dans sa maison. Sinon, dormir à la belle étoile (à l'abri des regards) est un véritable régal. Réserver un hôtel.
  • La cuisine mauritanienne est fort loin de sa voisine subtile et raffinée marocaine. Vous trouverez des spécialités berbères et maures délicieuses dans les grands hôtels et restaurant mais dans les rues, vous ne trouverez pas grand chose. Les aliments de base sont les dattes, le pain (et encore pas partout !), le lait et les biscuits secs.
  • Boissons : buvez de l'eau tant que vous pouvez, surtout le soir et la nuit. Elle est indispensable avec la sécheresse qui règne dans le pays. Sinon vous pourrez boire des jus de fruits frais, des sodas, trouvés dans de petits commerces (les bistrots, cafés sont quasiment inexistants sauf à Nouakchott. L'importation, la vente et la consommation d'alcool sont interdites en Mauritanie. Il vous sera très difficile de vous en procurer.

Savoir-vivre et sécurité

  • A faire : distribuer vos dons dans les écoles et les dispensaires ou les chefs de village (surtout pas au compte-goutte), porter des vêtements couvrants (épaules, jambes), se couvrir la tête, être très discret sur ses élans amoureux...
  • A ne pas faire : refuser un verre de thé, une femme ne serre pas la main d'un homme, prendre des photographies (c'est interdit par la loi), fumer en public (pour les femmes)...
  • Sécurité : bien que la situation soit aujourd'hui beaucoup plus calme, les conflits frontaliers existent toujours. Évitez de vous aventurer en solitaire dans le quart nord-est du pays et dans les régions frontalières avec l'Algérie et le Mali.

Meilleures destinations et itinéraires: retrouvez toutes nos images de la Mauritanie